web site
Exploring Languages and CulturesAn Image Speaks a Thousand WordsPearls of wisdomWord of the dayTHRIVE

 Gustave Flaubert

Pourfendeur de la médiocrité et de la bêtise, le romancier Gustave Flaubert reste une figure à part de la littérature française du XIXe siècle. Son héroïne Madame Bovary a donné son nom au comportement qui consiste à fuir dans le rêve l'insatisfaction éprouvée dans la vie : le bovarysme.

L'écriture, pour Gustave Flaubert, est le fruit d'une enquête minutieuse et d'un labeur acharné. Maître malgré lui du mouvement réaliste et inspirateur des naturalistes, il suscitera l'admiration de Proust, l'intérêt de Sartre et influencera jusqu'au nouveau roman.

Il naît le 12 décembre 1821 à Rouen. Fils d'Achille Cléophas Flaubert, chirurgien-chef à l'hôtel-Dieu de Rouen, et d'Anne Justine Caroline Fleuriot, avec laquelle il habitera jusqu'à sa mort. Il a un frère aîné, Achille, et une sœur plus jeune, Joséphine Caroline. Cette dernière aura une fille, Désirée Caroline, dont Flaubert prendra en charge l'éducation.

Flaubert est un ami fidèle, proche notamment de Louis Bouilhet et de Maxime Du Camp. Après le succès de Madame Bovary, Flaubert fréquente les salons littéraires et se lie avec George Sand, Sainte-Beuve, les frères Goncourt, la princesse Mathilde. Sur la fin de sa vie, il enseigne l'exigence de l'écriture au jeune Guy de Maupassant, le fils d'une amie d'enfance.

Gustave voue une passion platonique à Élisa Schlésinger, une femme mariée plus âgée que lui, rencontrée en 1836. De 1846 à 1854, il noue une relation amoureuse et intellectuelle avec Louise Colet.

Son travail littéraire commence avec la rédaction d'une autobiographie, Mémoires d'un fou, en 1838. Après deux années d'études de droit sans conviction à Paris, Flaubert fait ce qui ressemble à une crise d'épilepsie en janvier 1844. Il retourne chez ses parents, et se réfugie dans l'écriture. Entre 1845 et 1851, Flaubert voyage beaucoup : d'abord en Italie, puis en Bretagne et en Orient. À son retour, il a l'idée d'écrire Madame Bovary, qui lui prendra cinq ans.

En 1856, c'est le scandale : Madame Bovary, publié en feuilleton, déclenche les foudres de la censure : Flaubert doit comparaître en justice pour immoralité. Il est acquitté et le roman connaît un franc succès. Dès 1857, Flaubert se remet à écrire ; cinq ans plus tard, c'est Salammbô qui voit le jour. L'Éducation sentimentale est peu apprécié de la critique.

À partir de 1869, la vie de Flaubert prend un tour très sombre : il perd de nombreux amis ainsi que sa mère, et doit de surcroît payer les dettes de sa nièce. Il travaille une troisième fois à son manuscrit de la Tentation de saint Antoine, qui est enfin publié en 1874. Pour subvenir aux besoins de sa nièce et de son mari, Flaubert doit écrire vite. Il se lance dans la conception d'une pièce de théâtre, le Candidat, en 1872 ; une satire politique montée au théâtre du Vaudeville en mars 1874 : c'est un cuisant échec. Il écrit alors et publie en 1877 Trois Contes. 

De plus en plus fatigué par ses crises, il succombe à une attaque nerveuse le 8 mai 1880.

Être un polyglotte est une lutte éternelle.

Copyright © 2017    TAFAKOREPARS   - All rights reserved.